Y Naître

IMG_9725.JPG

Pour voir figurer sur sa carte d’identité « Le Havre » comme lieu de naissance, il n’existe plus qu’un endroit : l’Hôpital Privé de l’Estuaire, ouvert en 2010.  Auparavant, on pouvait venir au monde n’importe où dans la ville, à domicile ou dans l’une des maternités : entre 1883 et 1993, dans la plus ancienne établie rue Guillaume le Conquérant, ou au pôle mère-enfant de l’hôpital Flaubert, avant sa fermeture, en 2009. Combien de petits havrais a accueilli ce berceau ?

A l’âge des jeux et des copains  : Pour Catherine et Josette, les souvenirs d’enfance viennent de la cité provisoire de Montgeon où elles grandirent, après la Seconde Guerre mondiale. Pour les générations nées après 1966, impossible d’oublier les après- midi et dimanches passés en famille  dans les aires de loisirs de  cette  même forêt, des pédalos, des toboggans, des balançoires et tourniquets inusables…