PORT

IMG_9738.JPG

C’est la volonté de créer un port qui amena François 1er à fonder la ville du Havre en 1517. Cette fonction de ville portuaire est désormais bien ancrée dans l’imaginaire collectif. Il était en effet un temps où ville et port ne faisaient qu’un, où les habitations jouxtaient les docks,  où les entreprises vivaient grâce à lui, aux produits importés qui y arrivaient et aux chantiers navals. Devenue Port Autonome en 1924, la zone portuaire n’a cessé de s’agrandir et de se mécaniser jusqu’à devenir le premier port de conteneurs avec Port 2000. Très célèbre, ce port abrite pourtant mille et une activités et professions qui restent mystérieuses pour beaucoup de havrais…

Daniel et Michel, tous deux anciens dockers ont vu passer toutes sortes de marchandises dans leur carrière : des classiques balles de coton et sacs de café, à la malodorante farine de poisson et des choses plus étonnantes comme des animaux de cirque, des cercueils ou des pièces de la fusée Ariane. Ils ont pu observer les mutations de leur métier et du port avec l’informatisation. Jacques, lui, a œuvré à ces transformations en étant chef de chantier pour la réalisation des nouveaux quais de Port 2000.